• Ma Grossesse
  • Préparer l’arrivée de bébé

Accouchement : comment se préparer à une césarienne ?

La césarienne est un acte chirurgical qui consiste à extraire le bébé du ventre de sa mère après incision dans l’abdomen et l’utérus. Parfois programmée, cette opération est généralement indiquée lorsque l’accouchement par voie naturelle présente des complications pour la mère et/ou l’enfant. Si la césarienne n’est pas automatique, il est conseillé de s’y préparer psychologiquement pour bien la vivre le moment venu. Voici quelques conseils.

Se préparer à une césarienne programmée

Comme son nom l’indique, une césarienne programmée est une césarienne prévue bien avant l’accouchement pour des raisons médicales, le plus souvent. Dans ce cas, les futurs parents et plus particulièrement la future maman ont davantage de temps pour se préparer psychologiquement à l’intervention chirurgicale, mais cela ne facilite pas nécessairement les choses.

Les étapes importantes d’une césarienne programmée

La première étape qui permet d’anticiper la césarienne est la visite chez l’anesthésiste. C’est le moment idéal pour poser toutes les questions en lien avec l’opération et ôter toute anxiété. Se documenter sur la césarienne, que ce soit à travers des ouvrages ou des blogs, est aussi un bon moyen de se préparer à l’opération qui approche. La date de l’accouchement par césarienne programmée est fixée environ 12 à 15 jours avant le terme de la grossesse pour éviter le début des contractions. Un utérus au repos facilite le déroulement de l’accouchement par césarienne. Selon les maternités et les équipes médicales, il arrive que le conjoint ne soit pas convié à l’intérieur du bloc opératoire. Pensez à poser la question en amont du projet pour vous préparer à appréhender la naissance de bébé chacun de votre côté.

Quid de la préparation à l’accouchement ?

Il est possible de suivre des cours de préparation à l’accouchement, même dans le cadre d’une césarienne programmée. Cela permet aux parents de rester maîtres de l’accouchement, plus particulièrement le père qui peut se sentir exclu du processus. En bonus, ces cours de préparation ne se limitent pas à l’accouchement et permettent d’aborder la parentalité sans inquiétude. Certains cours sont aussi davantage axés sur la respiration et la méditation qui peuvent être des alliés de poids au moment d’entrer dans la salle d’opération.

Prévoir une césarienne en urgence : c’est possible

Une grossesse qui se déroule sans accroc n’est pas forcément synonyme d’un accouchement par voie basse, ou voie naturelle. Une femme sur cinq accouche par césarienne. Le plus souvent, il s’agit d’une opération effectuée en urgence lorsque les vies du bébé et/ou de la maman sont menacées. Il est donc essentiel de se préparer à une césarienne éventuelle bien avant le jour de l’accouchement pour ainsi éviter tout choc traumatique. Comme pour une césarienne programmée, posez toutes les questions concernant l’accouchement au médecin qui suit votre grossesse. Étant réalisée dans l’urgence, l’équipe médicale a en général moins de temps pour expliquer l’opération qui va se dérouler. Là encore, lire des témoignages sur le sujet est essentiel pour préparer l’esprit à cette éventualité.

Rédiger un projet de naissance est un bon moyen de prévoir des aménagements en cas de césarienne. Il permet de visualiser l’accouchement quel qu’il soit et ainsi d’anticiper les complications en gardant son calme. Ce document écrit recense tous les souhaits des parents en vue de l’accouchement quel qu’il soit, en ce qui concerne l’accueil de bébé, le traitement apporté pendant l’accouchement (péridurale, ou non, par exemple), et le séjour à la maternité en général. N’hésitez pas à glisser dans ce document toute information relative à une césarienne comme la présence du conjoint pendant l’opération et autres aménagements comme une anesthésie locale ou accueillir bébé dès sa sortie. L’équipe médicale est ensuite libre de suivre ces souhaits en fonction des risques encourus et des moyens à sa disposition.

Et après la césarienne : à quoi s’attendre ?

S’il est essentiel de se préparer à l’acte de césarienne – programmée ou non, il l’est tout autant d’anticiper l’après-opération. Maman et bébé restent à la maternité pendant environ 5 jours, le temps nécessaire pour vérifier que tout va bien. Les premières 24h après la césarienne, la bonne récupération de maman est scrutée ainsi que la bonne évolution de bébé. Dans les jours suivants, la maman subit des contractions souvent douloureuses en raison de sa cicatrice sur l’utérus. Pendant toute la durée du séjour en maternité, des soins sont apportés à la cicatrice et les fils sont retirés entre 5 et 10 jours après l’intervention. Une fois la famille sortie de la maternité, maman devra rester vigilante. Elle devra profiter de moments de repos réguliers et éviter de porter des éléments lourds. Un peu d’aide ne sera donc pas superflu ! Pour prendre soin de la cicatrice, maman peut appliquer de l’huile d’amande douce une fois la plaie bien cicatrisée.

Pour rappel : quelques données sur la césarienne à connaître

• Les accouchements par césarienne sont imposés pour des raisons médicales.
• Il est possible pour les futures mamans de demander un accouchement par césarienne pour des raisons de convenance mais l’obstétricien peut refuser.
• Les césariennes représentent environ 20 % des accouchements annuels en France.
• Ce n’est pas parce que vous avez déjà eu une césarienne qu’il ne sera pas possible d’accoucher par voie basse pour votre prochain bébé.

Conseils les plus consultés

    • Ma Grossesse
    • Préparer l’arrivée de bébé
    • Sommeil

    Chambre de bébé : quel revêtement mural choisir ?

    Faire la décoration de la chambre de son bébé, quelques semaines ou mois avant sa naissance, c’est un plaisir…

    • Alimentation
    • Bébé s’éveille
    • Bébé grandit
    • Mon bébé et moi

    Quels aliments éviter pour un bébé jusqu’à ses 3 ans ?

    Vous allez certainement le remarquer lorsque vous allez commencer la diversification alimentaire : bébé est…

    • Bien être
    • Bébé s’éveille
    • Bébé grandit
    • Mon bébé et moi

    Comment apprendre la patience à bébé ?

    La patience n’est pas une notion innée chez tous les êtres humains : elle s’apprend. Mais pas à n’importe…

    • Ma Grossesse
    • Préparer l’arrivée de bébé
    • Sommeil
    • Habiller bébé
    • Mon bébé et moi

    B.A.-BA : choisir une armoire pour bébé en 5 questions/réponses

    Meubler la chambre de bébé, c’est l’un des plaisirs de la période qui précède son arrivée. C’est aussi un…

    • Ma Grossesse
    • Préparer l’arrivée de bébé

    Vocabulaire de la grossesse : quels sont les mots à connaître ?

    Tout au long de votre grossesse, vous rencontrez plusieurs professionnels de la santé pour être suivie médicalement.…

    • Ma Grossesse
    • Préparer l’arrivée de bébé
    • Sommeil

    Aménager la chambre de bébé : quels sont les indispensables ?

    La grossesse évolue à vitesse grand V et la question de l’aménagement de la chambre de bébé se pose rapidement.…

    • Ma Grossesse
    • Prendre soin de soi

    L’essentiel à savoir pour prendre l’avion durant sa grossesse

    Envie de vous offrir un moment en amoureux en attendant l’arrivée de bébé ? Être enceinte est tout à fait…

    • Alimentation
    • Premiers mois
    • Mon bébé et moi

    Top 10 du matériel indispensable pour bien allaiter

    Vous avez décidé d’allaiter bébé mais avez-vous pensé aux différents équipements dont vous aurez besoin pour…

    • Bien être
    • Alimentation
    • Premiers mois
    • Mon bébé et moi

    Choisir un fauteuil pour allaiter : quels critères prendre en compte ?

    Allaiter ou donner le biberon à bébé doit être un moment agréable à passer. Vous devez être bien installé(e)…

Produits phares