• Alimentation
  • Premiers mois
  • Mon bébé et moi

Allaitement ou biberon : que choisir ?

Avant même d’accoucher, c’est une question que toutes les mamans se posent : comment choisir entre biberon et allaitement ? Quelle est la meilleure solution pour mon enfant et pour moi ? Le fait de ne pas vouloir donner le sein fait-il de moi une « mauvaise mère » ? Le point sur les avantages de l’allaitement et du biberon, et sur les idées reçues à leurs propos.

Allaitement ou biberon : le meilleur sur le plan nutritionnel

Selon le guide de l’allaitement maternel publié par l’INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) le lait maternel permet de satisfaire tous les besoins nutritionnels de votre bébé. Riche en vitamines, en sels minéraux et en oligo-éléments, il contient aussi les glucides, lipides et protéines nécessaires au développement du nourrisson, dans les quantités adaptées. L’allaitement a l’avantage d’offrir à l’enfant un lait dont la composition s’adapte à sa croissance et s’enrichit en graisses, en protéines et en minéraux au fil des mois. Au vu de tous ces atouts, l’OMS (l’organisation mondiale pour la santé) encourage les mamans qui le peuvent et le souhaitent à allaiter leur enfant jusqu’à son sixième mois, avant de commencer à diversifier son alimentation.des gencives rouges et boursouflées ;

Cela ne signifie pas pour autant que le lait en poudre, à base de lait de vache, est moins bon pour votre enfant. Comme le lait maternel, sa formule est parfaitement adaptée à la croissance du nourrisson, et elle s’adapte à ses besoins énergétiques et caloriques au fil des mois.

Les avantages de l’allaitement sur le système immunitaire, un mythe ?

Le système immunitaire du nouveau-né est peu développé lorsqu’il vient au monde. Une alimentation exclusivement à base de lait maternel pendant ses 3 premiers mois favorise une meilleure digestion et optimise la production d’anticorps pour lutter contre les microbes. En cas de maladie, l’enfant allaité aura tendance à se remettre plus vite qu’un enfant nourri au lait artificiel.

Au vu de ces avantages, entre allaitement ou biberon, le choix est vite fait. Mais si ces bienfaits sont réels, le lait maternel n’est pas un « aliment miracle » abritant l’enfant de tous les maux. Le lait maternel, s’il protège l’enfant des virus digestifs, offre un bouclier plus faible contre les troubles respiratoires et ORL (oto-rhino-laryngologique) que pour un enfant nourri au biberon.

Allaitement ou biberon : des effets sur le long terme ?

D’après le rapport « plan d’action : allaitement maternel » publié par le Ministère de la santé en 2010, le lait maternel permettrait de diminuer l’apparition d’allergies chez l’enfant allaité, grâce à une protéine favorisant la tolérance alimentaire. Il aiderait aussi l’enfant à mieux gérer sa satiété qu’une alimentation au biberon. Il aurait enfin l’avantage de prévenir l’apparition du diabète de type I ainsi que les problèmes cardiovasculaires. Ces avantages de l’allaitement sont observés chez les bébés nourris exclusivement au sein pendant leurs 6 premiers mois. Enfin, l’allaitement maternel aiderait à réduire le risque d’obésité pendant l’enfance et l’adolescence. Un dernier point qui divise les spécialistes de la santé, car plusieurs facteurs génétiques ou socioculturels entrent en compte dans le développement de l’obésité.

Et la maman dans tout ça ?

L’action d’allaiter entraîne sur l’utérus une série de contractions qui l’aident à se repositionner après l’accouchement. L’étude de l’INPES citée ci-dessus indique aussi que l’allaitement permettrait de réduire le risque de cancer du sein, de l’ovaire ainsi que l’ostéoporose. En revanche, sur le plan psychologique, l’allaitement peut aussi représenter une source de stress pour la maman. Peur de mal faire lors des premières tétées, peur que l’enfant ne tète pas assez ou avale trop d’air, manque de temps pour allaiter lorsque l’on allie vie active et vie de maman… L’allaitement doit rester un moment de bien-être et de partage avec votre bébé. S’il devient un facteur d’anxiété ou de souffrance, l’allaitement au biberon peut être plus indiqué pour le bien de la maman comme pour celui du bébé.

En conclusion, le choix de l’allaitement au sein ou au biberon est avant tout un choix personnel de la part de la maman, en fonction de ses envies, de ses possibilités, du bien-être de son enfant et du sien. Les deux solutions ayant chacune leurs avantages et offrant un développement dans les meilleures conditions à l’enfant, inutile de culpabiliser, quelle que soit votre décision.

Conseils les plus consultés

    • Ma Grossesse
    • Prendre soin de soi

    Comment lutter contre les insomnies lors de la grossesse ?

    Selon une enquête, entre 44 % et 64 % des femmes enceintes sont sujettes à des troubles du sommeil pendant…

    • Guide d’achat

    Comment choisir un parc bébé : sur quels critères s’appuyer ?

    Le parc bébé est un espace d’éveil, souvent très apprécié des petits. Ils s’y amusent, expérimentent le lancer…

    • Alimentation
    • Bébé s’éveille
    • Bébé grandit
    • Mon bébé et moi

    Quels aliments éviter pour un bébé jusqu’à ses 3 ans ?

    Vous allez certainement le remarquer lorsque vous allez commencer la diversification alimentaire : bébé est…

    • Ma Grossesse
    • Suivi de grossesse

    Mémo du 4ème
    mois de grossesse

    Vous êtes enceinte de 14 semaines ? Vous entrez dans le trimestre de l’épanouissement et dans votre 4e mois…

    • Ma Grossesse

    Quelques chiffres sur l’accouchement

    Vous êtes enceinte ? Peut-être attendez-vous votre accouchement avec impatience pour enfin pouvoir serrer…

    • Ma Grossesse
    • Préparer l’arrivée de bébé

    Faire-part de naissance : comment le réussir et quand l’envoyer ?

    Le faire-part de naissance permet à l’entourage des parents de faire connaissance avec bébé et pour la plupart,…

    • Guide d’achat

    Comment bien choisir une écharpe de portage ?

    L’écharpe de portage est un tissu plus ou moins long qui permet de porter bébé contre soi, le temps d’une…

    • Ma Grossesse
    • Prendre soin de soi

    Quelle alimentation pendant sa grossesse ?

    Être enceinte est un bouleversement à plusieurs niveaux, et notamment au niveau du régime alimentaire. Il…

    • Ma Grossesse
    • Suivi de grossesse

    Mémo du 8ème
    mois de grossesse

    Entre 31 et 34 semaines de grossesse, bébé prend forme et le corps de maman se prépare à l’accouchement. Plus…

Produits phares