• Voyager
  • Veiller et prendre soin de bébé
  • Habiller bébé
  • Premiers mois
  • Mon bébé et moi

Bébé à la montagne : 5 précautions à prendre impérativement

Vous prévoyez de partir en altitude, à la montagne, avec bébé ? C’est une excellente idée ! L’air des stations est en effet bon pour toute la famille, puisqu’il permet de s’oxygéner, de réduire le stress et d’apprécier de magnifiques paysages. Néanmoins, il convient de faire attention à certains points avec un tout-petit. Voici les 5 principales précautions à prendre avec bébé à la montagne.

Ne montez pas trop haut

pourquoi elles sont plus sensibles aux variations de pression atmosphérique. Il est donc vivement recommandé d’éviter de monter trop haut en montagne avec un nouveau-né. Une altitude maximum de 1 500 mètres est préconisée. Rassurez-vous, vous trouverez à cette hauteur de très charmantes stations où passer quelques jours en famille.

De même, si vous skiez, ne prenez pas le téléphérique avec votre enfant s’il a moins de deux ans. Ses oreilles pourraient en souffrir. Enfin, c’est une évidence, mais n’installez jamais votre tout-petit dans un porte-bébé, porté devant comme derrière, lorsque vous skiez. Il sera bien mieux en station !

Équipez-vous en conséquence

Les bébés sont plus sensibles au froid que leurs parents. Il convient donc de bien les habiller pour leurs premières sorties à la montagne, et notamment aux extrémités. Placez dans votre valise les équipements suivants :

  • des bodies à manches longues, avec col pour une protection encore plus efficace ;
  • des t-shirts à manches longues ;
  • des sous-pulls à col ;
  • des gros pulls, en laine notamment ;
  • des collants en cas de grand froid ;
  • des pantalons assez épais, voire résistants à la neige si bébé est en âge de marcher ou de se rouler dans la poudreuse ;
  • des chaussettes ;
  • des gants ;
  • une écharpe ou un tour du cou ;
  • un bonnet.

Lorsque vous revenez d’une promenade, assurez-vous que bébé n’a pas transpiré sous tout son attirail. Si tel devait être le cas, changez-le immédiatement pour éviter qu’il ne prenne froid.

Protégez ses petits yeux…

Ce n’est pas parce que l’on va à la montagne qu’il faut oublier les lunettes de soleil. En effet, les yeux de bébé devront faire face à une double exposition : le soleil d’une part, et la réverbération de celui-ci sur la neige d’autre part. Conséquence ? Il y a trois fois plus d’UV à la montagne, en particulier entre midi et 16 heures… même lorsqu’il y a des nuages ! Ajoutez à cela le fait que le cristallin de bébé n’est pas encore mature, et vous avez toutes les raisons de penser aux verres teintés.

Privilégiez pour cela les lunettes à montures souples, de catégories 3 ou 4. Les verres, pour leur part, devront être de forme plutôt ronde. Les opticiens proposent de nombreuses gammes de produits adaptés, à tous les prix. N’hésitez pas à aller les voir avant de prendre la route !

… et ses petites oreilles

Chez les enfants, le risque d’otite est à son maximum entre 6 mois et deux ans. Autant dire qu’avec le vent, le froid et l’altitude, un séjour à la montagne peut légitimement générer quelques inquiétudes chez les parents… Privilégiez donc des bonnets qui recouvrent aussi les oreilles. Ces modèles vous assureront, a priori, de ne pas avoir à trouver un pédiatre en station pour une suspicion d’otite. Sachez qu’il existe aussi des cache-oreilles, mais ils peuvent être plus gênants pour les bébés. Le bonnet reste donc une valeur sûre.

N’oubliez pas la crème solaire

Le soleil est omniprésent à la montagne. Et il ne fait pas de cadeau à ceux qui oublient de se protéger, adultes comme enfants. Emmenez donc dans votre valise de la crème solaire – si possible spécialement développée pour la peau des bébés – avec un indice de protection minimal de 50.

Appliquez-en sur son visage toutes les deux heures afin de ne prendre aucun risque et de conserver une protection parfaite. Vous pouvez aussi prévoir un stick pour les lèvres : en altitude, ces dernières peuvent assez vite se dessécher, ce qui est très désagréable pour les tout-petits.

Produits phares

Conseils les plus consultés

    • Ma Grossesse
    • Préparer l’arrivée de bébé
    • Premiers mois

    Fille ou garçon : comment faire une liste de naissance mixte ?

    Lorsque l’on attend un enfant, établir une liste de naissance constitue une étape quasiment incontournable.…

    • Ma Grossesse
    • Prendre soin de soi

    Insomnies pendant la grossesse : quelles en sont les causes ?

    Les neuf mois de grossesse ne sont souvent pas de tout repos. Les femmes enceintes expérimentent généralement…

    • Guide d’achat

    Comment choisir un siège auto ? Les critères à prendre en compte

    Avant de choisir un siège auto, il est indispensable d’étudier plusieurs critères comme l’âge, le poids et…

    • Ma Grossesse
    • Préparer l’arrivée de bébé

    Baby shower : nos conseils pour une fête réussie

    Une baby shower est une fête organisée pour célébrer la naissance future d'un bébé. Initialement américaine,…

    • Ma Grossesse
    • Suivi de grossesse

    Mémo du 8ème
    mois de grossesse

    Entre 31 et 34 semaines de grossesse, bébé prend forme et le corps de maman se prépare à l’accouchement. Plus…

    • Bien être
    • Premiers mois
    • Mon bébé et moi

    Bébé s’arrache les cheveux, que faire ?

    Vous avez remarqué que votre bébé s’arrachait les cheveux régulièrement ? Si cet acte, appelé trichotillomanie,…

    • Sommeil
    • Bien être
    • Premiers mois
    • Bébé s’éveille
    • Bébé grandit
    • Mon bébé et moi

    Chambre de bébé : bien choisir ses luminaires

    Bien éclairer la chambre de bébé est indispensable. D’abord fonctionnelle, la lumière permet aussi de rassurer…

    • Alimentation
    • Premiers mois
    • Mon bébé et moi

    Comment choisir un tire-lait : ce qu’il faut savoir

    Vous cherchez à vous équiper d’un tire-lait ? Les modèles étant nombreux, vous pouvez avoir du mal à savoir…

    • Veiller et prendre soin de bébé
    • Bébé grandit
    • Mon bébé et moi

    Terreurs nocturnes : quelles sont les causes et comment les gérer ?

    Les terreurs nocturnes sont un trouble du sommeil qui touche environ 6 % des enfants âgés entre 18 mois et…