• Alimentation
  • Mon bébé et moi

Faut-il stériliser les biberons de son bébé ?

La stérilisation des biberons fait l’objet de nombreuses idées reçues et de débats passionnés. Au fil des années, les recommandations officielles ont évolué. Qu’en est-il aujourd’hui ? Est-il obligatoire de stériliser régulièrement les biberons de son bébé ? Les principales informations à retenir.

La stérilisation des biberons, une pratique presque abandonnée

La stérilisation des biberons est une démarche qui a longtemps été encouragée. Elle visait essentiellement à limiter la quantité de bactéries et autres microbes entrant en contact avec les bébés et à limiter la contraction d’infections. Cette pratique n’est aujourd’hui plus considérée comme une nécessité par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) dès lors que l’enfant est en bonne santé.

On notera que la stérilisation, au sens strict du terme, est par ailleurs un processus lourd qui serait difficile à adapter au quotidien. Chambre stérile, matériel stérile, conditions de conservation, etc. : la stérilisation nécessite le respect de nombreux critères et il n’est pas véritablement possible d’appliquer des règles d’hygiène drastiques chez soi.

Comment bien nettoyer les biberons de son bébé ?

La stérilisation des biberons n’est plus à l’ordre du jour mais le nettoyage minutieux de ces derniers l’est plus que jamais. Découvrez les principales étapes à ne pas négliger pour avoir des biberons propres.

  1. Nettoyage des biberons
    Les biberons doivent être lavés soigneusement après leur utilisation. Commencez par les démonter (séparez le corps, la tétine, la bague et le bouchon), les vider puis par les rincer à l’eau froide.
    Passez ensuite au lavage proprement dit. Utilisez simplement de l’eau chaude et du liquide vaisselle. Pour vous aider à bien laver l’intérieur de la tétine et du flacon et à retirer les résidus de lait, vous pouvez utiliser un écouvillon et un goupillon.
    Une fois le nettoyage terminé, rincez abondamment le bouchon, la tétine et le flacon afin d’éliminer toutes traces de savon.
  2. Séchage des biberons
    Les biberons doivent de préférence sécher à l’air libre, sur un égouttoir propre. Ils doivent être entièrement démontés et les bouteilles doivent être tête en bas pour éviter la stagnation de l’eau. Pour vous faciliter la tâche, n’hésitez pas à investir dans un égoutte-biberons. Ils sont spécialement pensés pour que vous puissiez sécher les biberons dans de bonnes conditions.
  3. À noter que l’utilisation d’un torchon n’est pas recommandée. Vous risquez en effet de déposer des microbes sur les éléments séchés.
  4. Lavage du matériel de nettoyage
    Pour éviter toute propagation de microbes, il est recommandé de laver les écouvillons et/ou goupillons après le nettoyage des biberons et de les faire sécher tête en bas.
    Pensez à installer des petits crochets à proximité de l’évier pour les suspendre et empêcher tout contact avec des surfaces potentiellement pleines de bactéries.
  5. Stockage des biberons
    Laissez les biberons à l’air libre et la tête en bas sur un présentoir vertical. Avant de les utiliser, veillez à retirer les éventuelles gouttelettes d’eau contenues dans le biberon et/ou la tétine.

Je souhaite quand même stériliser les biberons : comment faire ?

La pratique de la stérilisation des biberons diminue progressivement. Il existe toutefois encore des appareils sur le marché permettant de stériliser les biberons chez soi sur le marché. On distingue les stérilisateurs électriques et les stérilisateurs micro-onde. Vous pouvez en trouver à des prix variables, allant de 15 à 80 euros environ.
Pour les adeptes du système D, il est possible de faire bouillir les biberons dans de l’eau bouillante pendant une quinzaine de minutes et les tétines et bagues pendant environ cinq minutes.

À noter qu’il n’est pas nécessaire de poursuivre la stérilisation au-delà de 4 à 5 mois. À cette période, l’enfant commence en effet à porter des objets à sa bouche régulièrement et met constamment à l’épreuve son système immunitaire.

Conseils les plus consultés

    • Ma Grossesse
    • Prendre soin de soi

    Comment lutter contre les insomnies lors de la grossesse ?

    Selon une enquête, entre 44 % et 64 % des femmes enceintes sont sujettes à des troubles du sommeil pendant…

    • Guide d’achat

    Comment choisir un parc bébé : sur quels critères s’appuyer ?

    Le parc bébé est un espace d’éveil, souvent très apprécié des petits. Ils s’y amusent, expérimentent le lancer…

    • Ma Grossesse
    • Suivi de grossesse

    Mémo du 4ème
    mois de grossesse

    Vous êtes enceinte de 14 semaines ? Vous entrez dans le trimestre de l’épanouissement et dans votre 4e mois…

    • Alimentation
    • Bébé s’éveille
    • Bébé grandit
    • Mon bébé et moi

    Quels aliments éviter pour un bébé jusqu’à ses 3 ans ?

    Vous allez certainement le remarquer lorsque vous allez commencer la diversification alimentaire : bébé est…

    • Ma Grossesse

    Quelques chiffres sur l’accouchement

    Vous êtes enceinte ? Peut-être attendez-vous votre accouchement avec impatience pour enfin pouvoir serrer…

    • Ma Grossesse
    • Préparer l’arrivée de bébé

    Faire-part de naissance : comment le réussir et quand l’envoyer ?

    Le faire-part de naissance permet à l’entourage des parents de faire connaissance avec bébé et pour la plupart,…

    • Guide d’achat

    Comment bien choisir une écharpe de portage ?

    L’écharpe de portage est un tissu plus ou moins long qui permet de porter bébé contre soi, le temps d’une…

    • Ma Grossesse
    • Prendre soin de soi

    Quelle alimentation pendant sa grossesse ?

    Être enceinte est un bouleversement à plusieurs niveaux, et notamment au niveau du régime alimentaire. Il…

    • Se promener
    • Bien être
    • Habiller bébé
    • Premiers mois
    • Mon bébé et moi

    8 conseils pour bien habiller bébé au printemps

    Trop couvert, ou pas assez ? Voilà bien une question que les parents se posent souvent lorsque le printemps…

Produits phares