• Veiller et prendre soin de bébé
  • Bien être
  • Habiller bébé
  • Alimentation
  • Mon bébé et moi

Comment avoir une consommation plus responsable avec un bébé ?

Vous avez une démarche éco-responsable au quotidien et vous souhaitez la poursuivre avec bébé ? C’est possible en adoptant quelques réflexes au niveau de l’alimentation, des soins ou de la consommation de jouets, par exemple, afin de limiter votre impact sur l’environnement. Zoom sur 10 conseils à suivre pour consommer responsable avec bébé.

1. Consommer local et de saison

Consommer responsable peut déjà commencer dans l’assiette de bébé. Favorisez les circuits courts afin de limiter l’empreinte carbone de vos achats et achetez des produits locaux de saison. En encourageant l’agriculture de proximité, vous participez à la bonne rémunération des producteurs français et vous valorisez les fruits et légumes cultivés dans le respect de leurs cycles naturels. De plus, les produits de saison récoltés à bonne maturité conservent mieux leurs propriétés nutritionnelles et gustatives – de quoi éveiller les papilles de bébé avec le véritable goût des ingrédients.

2. Limiter la viande

D’après un rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) publié en 2016, 14,5 % des gaz à effet de serre émis par l’Homme proviennent de l’élevage. Limiter sa consommation de viande contribue ainsi à réduire son impact environnemental. Bien sûr, il ne s’agit pas de devenir végétarien et de priver totalement bébé de viande, mais il peut être judicieux d’instaurer, par exemple, un jour sans viande, d’autant plus que les enfants de moins de 3 ans ne doivent pas consommer trop de protéines animales (10 g par jour pour les moins d’un an, 20 g/jour à 2 ans, puis 30 g dès l’âge de 3 ans). Un excès de protéines animales peut en effet fatiguer les reins encore fragiles de bébé et amener à une perte importante de nutriments essentiels à son bon développement.

3. Favoriser les produits labellisés

Les produits labellisés bio répondent à des critères très précis garantissant des pratiques agricoles respectueuses de la biodiversité et de l’environnement : utilisation d’engrais verts, interdiction des OGM, etc. Mais il existe également d’autres labels certifiant des méthodes de production de produits écologiques, équitables ou durables, tels que les labels Oeko-Tex (qui garantissent l’absence de produits chimiques nocifs pour la santé sur les produits textiles), EU Ecolabel, Ecocert, Cosmébio, FSC (Conseil de Soutien de la Forêt) ou encore NF Environnement. De ce fait, si vous souhaitez adopter une démarche éco-responsable avec bébé, mieux vaut privilégier ce type de produits labellisés.

4. Acheter ou vendre des produits de seconde main

Adopter une démarche éco-responsable, c’est aussi éviter le gaspillage. Plusieurs sites web se sont développés pour cela, comme Vinted ou leboncoin.fr, qui permettent d’offrir une seconde vie aux vêtements de bébé, ainsi qu’à d’autres produits comme du mobilier ou des jouets pour enfant. Prêter ou vous faire prêter des affaires par votre entourage est aussi une bonne option, tout comme organiser des vide-greniers. Il s’agit de prolonger au maximum la durée de vie des affaires de bébé, et de leur donner l’opportunité de continuer à rendre service à d’autres familles lorsque vous n’en avez plus besoin. Cette pratique évite la surconsommation et limite votre volume de déchets.

5. Opter pour des produits d’hygiène écologiques

Les couches et les lingettes lavables sont vos meilleures alliées pour une puériculture éco-responsable. Il faut bien entendu les laver régulièrement après utilisation, mais ces produits d’hygiène écologiques réduisent considérablement vos déchets et votre utilisation d’emballages en plastique. Ils sont aussi plus économiques. Pour vos déplacements, vous pouvez utiliser temporairement des lingettes jetables compostables, ainsi que des couches jetables mais écologiques, contenant des matériaux plus naturels et biodégradables indiqués par les labels.

6. Réduire le volume d’eau du bain

Pour les premiers bain de bébé, lorsqu’il est encore tout petit, il est conseillé de préférer l’utilisation d’une petite baignoire pour bébé, plutôt que la grande baignoire. Un geste qui limite considérablement le gâchis d’eau. Lors des premiers mois de votre nouveau-né, il n’est en effet pas nécessaire de remplir une grande baignoire et d’utiliser beaucoup d’eau pour le nettoyer. Par ailleurs, de nombreux modèles de baignoires pour bébé se positionnent sur un pied, en hauteur. Une option pratique qui évite de s’agenouiller pour laver bébé et qui limite les maux de dos. D’ailleurs, il s’agit d’un équipement qui peut facilement être prêté et emprunté, car la petite baignoire ne sert généralement pas longtemps.

7. Choisir des jouets durables et écologiques

Pour réduire votre impact sur l’environnement avec bébé, misez sur des jouets fabriqués à partir de matières durables, telles que le bois, le tissu ou le silicone. Pour les jeux en bois, privilégiez les labels qui garantissent un engagement pour la gestion des forêts et qui ne participent pas à leur déforestation. Par ailleurs, de nombreux jouets en bois sont conçus en Europe, voire en France, de façon artisanale. Les kilomètres parcourus pour arriver aux consommateurs et les émissions de CO2 associées sont ainsi limitées. Quant aux jeux en tissus, préférez-les en coton bio ou certifiés Okeo-Tex. Ces jouets durables et écologiques sont en plus très à la mode et l’offre est diversifiée.

8. Miser sur des équipements évolutifs

Plusieurs objets de puériculture sont dits « évolutifs », car ils permettent de suivre l’évolution de bébé sans changer totalement le produit. C’est le cas pour de nombreux modèles de lits, de poussettes, de sièges auto, de gigoteuses, etc. Certains sont utilisables dès la naissance, et ce, jusqu’aux 3-4 ans de l’enfant, voire plus pour quelques modèles de lits notamment. Ces produits évolutifs sont parfaits pour appuyer votre démarche éco-responsable, car ils sont durables et limitent la surconsommation.

9. Privilégier les balades sans voiture

Pour réduire votre impact environnemental avec bébé, mieux vaut privilégier les promenades en vélo ou à pied, avec un porte-bébé ou une poussette, par exemple. Bien sûr, ce conseil vaut lorsque le temps le permet, et que la distance n’est pas trop importante. En outre, il est important que bébé puisse voir le jour et prendre l’air de temps en temps.

10. Penser aux cadeaux immatériels

La liste de naissance n’est pas incompatible avec une démarche éco-responsable. Pour éviter l’accumulation de produits neufs et inutiles, il est tout à fait possible d’établir une liste de cadeaux principalement immatériels : heures de baby-sitting, séances de massage pour bébé (ou la maman !), ateliers de portage, places de spectacle, séances de bébé nageurs, etc. Toutes les idées sont bonnes pour faire plaisir à vous et à votre bébé, sans pour autant dresser une liste classique de cadeaux matériels.

Produits phares