• Alimentation
  • Bébé s’éveille
  • Bébé grandit
  • Mon bébé et moi

Les quatre étapes de la diversification alimentaire

La diversification alimentaire se définit par l’introduction de nouveaux aliments dans les repas de bébé, en complément du lait infantile. Primordiale pour le développement du tout-petit, cette phase se met en place progressivement, selon une certaine chronologie. Focus sur les quatre étapes principales données à titre indicatif, à adapter en fonction du rythme et des besoins de l’enfant.

Étape 1 : entre 4 et 6 mois

Le début de la diversification alimentaire peut avoir lieu entre 4 et 6 mois. Le pédiatre ou le médecin généraliste qui suit votre enfant doit vous donner le feu vert, en fonction du rythme de bébé.

Quoi qu’il en soit, il est recommandé de démarrer par des légumes faciles à digérer, cuits à l’eau ou à la vapeur, et finement mixés afin d’en faire des purées bien lisses. Parmi les légumes conseillés, on peut citer les carottes, les haricots verts, le potiron, les petits pois, les épinards, les courgettes (sans pépins et sans peau) ou encore les blancs de poireaux. Évitez les légumes trop riches en fibres et n’ajoutez pas de sel.

Les premiers fruits peuvent être proposés à bébé lors de cette première étape, mais uniquement après avoir déjà testé quelques légumes, afin qu’il ne s’habitue pas d’abord au goût sucré des fruits. Pomme, banane, pêche, abricot… les possibilités de nouvelles saveurs sont nombreuses pour votre enfant en fonction des saisons. Mixez les fruits cuits pour en faire des compotes.

Étape 2 : de 6 à 8 mois

La deuxième étape de la diversification alimentaire, entre 6 et 8 mois, est marquée par l’introduction de nouveaux aliments pour bébé : la viande, le poisson et les œufs. Ils viennent compléter les fruits et légumes et apportent du fer à bébé, essentiel pour prévenir l’anémie. Il est préconisé de bien les cuire, de les mixer et de n’en donner qu’une seule fois par jour sans dépasser la quantité de dix grammes (deux cuillères à café pour la viande ou le poisson) ou un quart d’œuf dur. Tous les types de poissons sont recommandés, mais pour les viandes, évitez les abats et la charcuterie (sauf le jambon blanc, sans gras ni couenne). Les œufs, au début, doivent être proposés bien cuits et durs.

Cette deuxième phase est également marquée par l’introduction possible de produits laitiers (yaourt ou fromage blanc, par exemple, en complément du lait infantile) et de céréales infantiles. Ces dernières peuvent être mélangées au lait infantile de bébé ou à une soupe de légumes par exemple. Les céréales permettent de fournir des repas plus conséquents en matière d’apport énergétique pour les bébés qui n’ont pas un grand appétit.

Étape 3 : de 8 à 12 mois

Les féculents tels que les pâtes fines (comme celles en forme de lettres de l’alphabet), les pommes de terre, le riz ou encore la semoule peuvent être introduits aux alentours de 8 mois. Un peu plus tard, le pain peut également faire son entrée dans l’alimentation de bébé. Attention toutefois, l’introduction du gluten dans les repas de votre enfant doit toujours se faire très progressivement, en petite quantité au début. Il est conseillé de proposer ces féculents mélangés aux légumes, afin que bébé conserve l’alimentation la plus variée et équilibrée possible.

Lors de cette troisième étape, c’est aussi l’arrivée éventuelle de quelques morceaux de fruits et légumes tendres et fondants, en fonction des capacités de mastication de votre enfant.

Pour les viandes et les poissons, augmentez progressivement les quantités pour passer à vingt grammes par jour. De même, en fonction de l’appétit de bébé et de son rythme, augmentez les quantités de fruits et légumes.

Étape 4 : de 12 à 18 mois

Dès l’âge d’un an, votre enfant peut consommer des plats de plus en plus variés et élaborés, et de moins en moins mixés, en fonction de son rythme. Petit à petit, l’objectif est d’amener bébé à une alimentation familiale, afin qu’il puisse manger comme les grands aux alentours de ses deux ans. Les quantités de viande ou de poisson peuvent passer à trente grammes par jour, ou l’équivalent d’un demi œuf dur.

Conseils les plus consultés

    • Alimentation
    • Premiers mois
    • Mon bébé et moi

    Allaitement ou biberon : que choisir ?

    Avant même d’accoucher, c’est une question que toutes les mamans se posent : comment choisir entre biberon…

    • Voyager
    • Sommeil
    • Veiller et prendre soin de bébé
    • Mon bébé et moi

    Comment choisir le bon lit parapluie ?

    Le lit parapluie est un accessoire indispensable pour la plupart des parents. Ce lit d'appoint permet d'accueillir…

    • Alimentation
    • Bébé s’éveille
    • Bébé grandit
    • Mon bébé et moi

    Bébé refuse de manger : comment réagir ?

    Biberon, petit plat mijoté en cuisine ou pot industriel, rien n’y fait : bébé refuse de manger. Incompréhension,…

    • Se promener
    • Jouer
    • Bébé grandit
    • Mon bébé et moi

    Choix d’une draisienne : 5 critères à prendre en compte

    Adaptée aux plus de 12 mois qui découvrent les joies du deux-roues, la draisienne présente de nombreux avantages…

    • Habiller bébé
    • Bébé s’éveille
    • Bébé grandit
    • Mon bébé et moi

    Comment chausser bébé pour ses premiers pas en hiver ?

    L’idéal, pour les premiers pas de bébé, est de le laisser au maximum gambader les pieds nus, pour percevoir…

    • Jouer
    • Premiers mois
    • Bébé s’éveille

    Qu’apporte un mobile pour bébé ?

    Incontournable dans les premiers mois d’un nouveau-né, le mobile pour bébé est un formidable jouet d’éveil.…

    • Bien être
    • Bébé s’éveille
    • Bébé grandit
    • Mon bébé et moi

    Quel équipement pour aider bébé à apprendre la propreté ?

    Depuis sa naissance, bébé a pris l’habitude de faire ses besoins dans une couche, à n’importe quel moment.…

    • Ma Grossesse
    • Suivi de grossesse

    Mémo du 1er
    mois de grossesse

    Le 1er mois de grossesse est une période importante. Le corps connaît une profonde transformation, bien souvent…

    • Jouer
    • Mon bébé et moi
    • Guide d’achat

    Hochet pour bébé : à quoi ça sert ? Comment le choisir ?

    Le hochet est un grand classique des jouets pour bébé. Cet objet est formé d’un manche et d’une partie qui…

Produits phares