• 0-6 mois
  • Sommeil
  • 6-12 mois
  • Sommeil
  • 12 mois et plus
  • Sommeil

Tout savoir sur le sommeil de bébé

Les bébés ne dorment pas comme les enfants ou les adultes. Ils ont leur propre rythme de sommeil, qui évolue au fur et à mesure de leur croissance, avec des cycles courts au départ, puis plus longs au fil des mois. Vous voulez aider votre bébé à bien dormir, et comprendre comment fonctionne son sommeil ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur les nuits de bébé.

À la naissance, dormir pour récupérer

Ne soyez pas surpris : à la maternité, un bébé dort beaucoup pendant les deux premiers jours. Il faut dire que pour lui aussi, la naissance est une épreuve fatigante, marquante d’un point de vue émotionnel et sensoriel. Ainsi, durant 48 heures, il va connaître peu de phases d’éveil. Il ouvrira principalement les yeux pour manger et pour admirer ses parents. Puis, la nuit suivante, il est plus que probable qu’il dorme moins – et ce sera aussi sûrement votre cas. Profitez malgré tout de ces moments, même si vous avez vous-même sommeil.

Un sommeil mouvementé jusqu’à trois mois

Au retour de la maternité, et jusqu’à ses trois mois, votre bébé va passer par une phase de sommeil paradoxal. Il va dormir beaucoup, entre 16 et 20 heures par jour. Mais il ne sera pas capable de rester plus de 2 à 4 heures d’affilée entre les bras de Morphée !

Il faut dire qu’à cet âge, bébé ne ressent pas de différence entre le jour et la nuit. Il peut avoir la même énergie à 4 heures du matin qu’à 13 heures. Sans oublier qu’il n’est pas encore capable de se contenter de trois repas par jour. Il est donc souvent réveillé par la faim, une sensation désagréable qui le fait pleurer.

Durant les premiers mois, le sommeil de bébé est donc mouvementé : il débute par une phase dite « agitée ». Vous le verrez bouger les bras et les jambes, faire des mimiques… Mais ne soyez pas tenté de le porter en pensant qu’il ne dort pas. Vous ne feriez que le réveiller. Ensuite, il passe par une phase de calme. Il dort alors profondément, « comme un bébé ».

Les premiers cycles jour/nuit entre 3 et 9 mois

Plus bébé approche des 9 mois, mieux il comprend la différence entre le jour et la nuit. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas plonger totalement sa chambre dans l’obscurité et de ne pas se priver de faire un peu de bruit lorsqu’il dort en journée, afin de l’aider. Il doit alors commencer à être en mesure de faire ses nuits, ce qui signifie d’abord dormir 6 heures d’affilée.

Son sommeil peut rester agité : il débute par une phase de sommeil paradoxal, suivie d’un sommeil léger. Et qui dit sommeil léger dit aussi risque de petits réveils. Ainsi, si bébé sanglote ou pleure environ 1 heure après s’être endormi, attendez un peu avant d’aller le voir. Il est probable qu’il se rendorme très vite, pour plonger dans un sommeil profond et réparateur.

Si vous devez aller le voir la nuit (parce qu’il pleure ou qu’il a faim), chuchotez, laissez les lumières éteintes ou tamisées, et faites-lui comprendre que vous aussi, vous dormiez (en baillant, par exemple). Vous renforcerez sa compréhension des cycles jour/nuit.

De 9 mois à 1 an, les nuits s’allongent

Passé 9 mois, votre bébé doit être en mesure de faire ses nuits. Le plus souvent, le premier biberon ou la première tétée de la journée arrive très tôt, entre 4 et 6 heures du matin. Rassurez-vous, celui-ci ne sera bientôt plus que de l’histoire ancienne.

S’agissant des cycles de son sommeil, bébé se rapproche de plus en plus d’un sommeil « de grand ».

Néanmoins, l’endormissement peut rester compliqué : il a souvent besoin de sentir la présence de ses parents près de lui. Rassurez-le, commencez les premières histoires avant le dodo. Petit à petit, il apprendra à s’endormir seul. S’il se réveille la nuit, s’il pleure un peu ou si vous l’entendez rire dans le babyphone, tentez de ne pas vous précipiter dans sa chambre. Il doit aussi apprendre à se rendormir seul – c’est aussi pour cela qu’il commence à avoir un doudou préféré.

Après un an, les nuits « de grand »

Après le premier anniversaire, bébé est en âge de dormir comme un loir, ou presque. À cette période, les rituels d’endormissement prennent toute leur importance. Le bain, le brossage des dents (de plus en plus nombreuses), la lecture du soir, le câlin et les bisous envoyés à travers la pièce sont autant de petits rituels qui aident un enfant à passer une bonne nuit.

De fait, les réveils nocturnes se font plus rares. Profitez-en également : depuis quand n’avez-vous pas pu profiter d’une soirée au calme, sans interruption pour un biberon ou un réveil pour cause de tétine perdue dans la gigoteuse ?

Trois ans, l’âge de l’autonomie

Lorsqu’approchent les trois ans de votre tout-petit, celui-ci gagne en autonomie. Il passe dans un lit de grand, feuillette ses livres avant de dormir, sait se faire comprendre, peut avoir une gourde d’eau à disposition, ne porte plus de couches… Il va à l’école, aussi, ce qui aide à l’endormissement en raison de la fatigue liée.

Bien sûr, qui dit lit sans barreaux dit aussi petits pieds que l’on entend résonner sur le parquet en cas de réveil nocturne, en direction de la chambre des parents. Vous devrez probablement gérer une phase pendant laquelle votre enfant cherchera à vous rejoindre souvent. À vous de voir où vous souhaitez placer le curseur. Dans tous les cas, réagissez avec bienveillance, mais aussi avec fermeté.

Les troubles du sommeil de bébé

L’expression « dormir comme un bébé » est parfois bien inexacte. En effet, les tout-petits ont souvent le sommeil agité et le réveil facile. Quand ils grandissent, après 18 mois, ils peuvent être victimes de terreurs nocturnes.

Souvent impressionnantes, les terreurs nocturnes ne sont pas des cauchemars. Elles touchent environ 4 enfants sur 10, surviennent le plus souvent en début de nuit, et durent 1 à 5 minutes. Pendant celles-ci, bébé semble réveillé (mais ne l’est pas vraiment), il crie et se débat lorsqu’on essaie de le porter.

Si une terreur nocturne devait survenir, il ne faut pas essayer de réveiller votre enfant. Ne lui parlez pas, ne le touchez pas. Frottez-lui le dos pour l’apaiser. Attendez simplement qu’il se recouche seul. S’il se réveille, rassurez-le, et cachez votre éventuelle inquiétude – ne lui en parlez d’ailleurs pas le lendemain. Tout ça ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir : dans la plupart des cas, les terreurs nocturnes sont loin de revenir toutes les nuits, et disparaissent après 5 ans.

Comment aider bébé à bien dormir ?

Aider bébé à bien s’endormir, cela passe par beaucoup de patience et d’amour. Quelques accessoires et équipements peuvent cependant vous aider :

  • le matelas doit être de qualité et confortable avec, dans l’idéal, un côté hiver et un côté été ;
  • une veilleuse peut le rassurer la nuit (lorsque la peur du noir apparaît, en général vers 18 mois) ;
  • un mobile au-dessus du lit contribue à un endormissement serein et détendu ;
  • un humidificateur d’air et un thermomètre peuvent être précieux, pour vous assurer que bébé respire bien et n’aura ni trop chaud ni trop froid pendant la nuit.

Produits phares

Conseils les plus consultés

    • 0-6 mois
    • Alimentation
    • 6-12 mois
    • Alimentation
    • 12 mois et plus
    • Alimentation

    Petits pots maison : comment bien les conserver ?

    Cuisiner des petits pots maison pour bébé est une chose, mais comment les conserver ensuite ? Vaut-il mieux…

    • 0-6 mois
    • Sortie et balade
    • 6-12 mois
    • Sortie et balade
    • 12 mois et plus
    • Sortie et balade
    • Guide d’achat
    • Poussette et balade

    Quel porte-bébé choisir ?

    Avoir les deux mains libres tout en gardant bébé contre soi ! Le porte-bébé est idéal pour simplifier votre…

    • Grossesse
    • Prendre soin de soi
    • Parentalité
    • La vie de famille

    Top 10 des utilisations inattendues du lait maternel

    Le lait maternel est l’alimentation recommandée par l’OMS pour les bébés, de manière exclusive et pendant…

    • Guide d’achat
    • Poussette et balade

    Comment choisir une poussette double pour des enfants d’âges rapprochés ?

    Lorsque l’on est parents de jumeaux ou d’enfants qui ont un faible écart d’âge, la poussette double s’apparente…

    • 0-6 mois
    • Hygiène et bien-être
    • 6-12 mois
    • Hygiène et bien-être
    • 12 mois et plus
    • Hygiène et bien-être

    Comment préserver bébé des virus de l’hiver ?

    Bébé est un petit humain fragile qui peut facilement tomber malade, de quoi angoisser plus d’un parent. Pour…

    • 0-6 mois
    • Alimentation
    • 6-12 mois
    • Alimentation
    • 12 mois et plus
    • Alimentation

    Petit pot bébé : savoir lire une étiquette

    Lorsque bébé commence à diversifier son alimentation, vous pouvez être tenté de vous tourner vers les petits…

    • Grossesse
    • Prendre soin de soi

    Faire disparaître ou atténuer les vergetures : est-ce possible ?

    Les vergetures sont une des hantises des femmes enceintes. Et pour cause, environ une femme enceinte sur deux…

    • Grossesse
    • Préparer l’arrivée de bébé

    Quels sont les produits indispensables pour préparer l’arrivée de bébé…

    Bébé est bientôt là. Il est temps de vérifier que vous avez bien tout le matériel de puériculture nécessaire…

    • Grossesse
    • Prendre soin de soi

    Qu’est-ce que le masque de grossesse ?

    Aussi appelé chloasma ou mélasma, le masque de grossesse est une réaction cutanée qui touche entre 50 % et…